Paris : le Bar Romain devient Le Petit Olympia

Le charmant restaurant de la rue de Caumartin, situé dans le 9e arrondissement, renoue avec son histoire et devient officiellement Le Petit Olympia depuis novembre dernier. Venez goûtez au raffinement de ce lieu chargé de souvenirs.

On le connaissait sous le nom du Bar Romain. Ce haut lieu de la vie culturelle parisienne, longtemps associé aux artistes et à l’entourage de l’Olympia, devient depuis quelques mois le petit frère de la salle mythique. On l’appelle désormais Le Petit Olympia. Avant ou après un événement ou un spectacle à l’Olympia, les amateurs de la bonne gastronomie peuvent s’y faire plaisir le temps d’une pause gourmande, et, qui sait, y rencontrer les artistes qui y ont leurs habitudes.

Crédit photo : Mikael Semhoun

Entre le passé et le présent

Boiseries, toiles de la Rome Antique, colonnettes et bois d’acajou, le lieu se révèle baroque et authentique à travers une décoration classique mais indémodable. Dans une seconde pièce, le design s’affiche plus contemporain. Pour un déjeuner, un dîner ou une pause-café, le restaurant offre un cadre authentique entouré des évocations de la vie de l’Olympia, entre le passé et le présent. A l’heure du déjeuner, le lieu se métamorphose en un espace convivial et chaleureux ou l’on peut se laisser tenter par de délicieux plats typiques des bistrots le temps d’un repas d’affaires. Le soir venu, il offre la possibilité au public de l’Olympia de profiter d’un lieu de rendez-vous chaleureux. Avec deux espaces de réception, le restaurant offre une capacité d’accueil totale de 58 personnes. S’ajoute à cela la salle de billard qui également être privatisée.

Crédit photo : Mikael Semhoun
Crédit photo : Mikael Semhoun

Nouvelle carte, nouveaux plaisirs

Côté carte, des plats goûteux et renouvelés chaque saison composent le menu. Le plat signature du restaurant ? Le tartare maximus conservé à la carte par Benoit Gautier, chef du Grand Pan et nouveau chef du Petit Olympia, tout en y ajoutant sa touche personnelle. Le tartare des Mers et celui du Bar Romain côtoient le tartare façon Grand Pan, en clin d’œil à son premier établissement. D’autres plats viennent compléter la carte du chef, qui s’attache à sublimer les recettes typiques de bistrots, mêlant viandes nobles, frites coupées à la main, produits du terroir… un régal tant pour les papilles que pour les pupilles.

Crédit photo : Mikael Semhoun

Découvrez le site 

Contact Mice : Morgane Chogon

Tél : 01 42 68 07 89

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *