Etude annuelle Coach Omnium : une hausse de l’activité Mice en 2017 et optimisme pour 2018

La 26e étude de Coach Omnium sur l’évolution de la demande Mice en France vient de paraître. L’enquête note une jolie reprise de l’activité en 2017 et des prévisions optimistes pour 2018.

Depuis 26 ans, Coach Omnium réalise une enquête annuelle sur l’évolution de la demande sur le marché du tourisme d’affaires. L’intérêt ? Croiser les tendances entre l’offre et la demande pour mieux comprendre l’évolution du marché Mice.

Quels sont les critères de choix d’un lieu de séminaires/conventions ? Quels moyens utilisent les organisateurs pour trouver un lieu de séminaires ou/et un prestataire ? Quels usages font-ils d’Internet ? Quels sont les nouveaux comportements d’achat sur le marché ? Voici les questions posées par les professionnels du Mice et auxquels répond cette 26e étude annuelle Coach Omnium.

En interrogeant quelques 980 prestataires, organisateurs et agences qualifiés et ciblés, représentatifs de la demande, Coach Omnium peut dresser un panorama exhaustif du secteur. Les analyses ont été confrontées selon les thèmes avec d’autres enquêtes réalisées en cours d’année sur ce marché par Coach Omnium, et avec celles des années précédentes, en se fondant sur des échantillons de 400 à 1600 entreprises interrogées, afin de mesurer les évolutions de la demande.

Mark Watkins, président de Coach Omnium

Une belle reprise en 2017

Il ressort de l’enquête que l’année 2017 a enregistré une hausse de 3,8 % de l’activité par rapport à 2016 et que les dépenses sur le marché français ont atteint 8,37 milliards d’euros estimés en 2017 (hors transport et hors dépenses pour les manifestations se déroulant à l’étranger). Mais si les manifestations nationales tirent bien leur épingle du jeu, la demande internationale se fait rare, puisque seulement 15 % de la demande entrante en France provient de l’étranger sur ce marché.

Stagner, puis augmenter en 2010 et 2011 pour retomber en 2015, le nombre de conventions et congrès organisés note un recul ces dernières années. En 2017, 45% des entreprises interrogées par Coach Omnium ont organisé moins de trois événements. Au total, 71% des entreprises en commandent moins de dix par an. Malgré leur facilité de gestion, les séminaires sont également organisés peu fréquemment. seulement 1/3 des entreprises interrogées en commandent plus de dix par an.

Mais bien que l’activité Mice soit imprévisible avec l’apparition de nouveaux comportements d’achat des organisateurs-commanditaires sur le marché, une grande partie des professionnels restent optimistes sur l’évolution du marché. 55 % d’entre eux croient que l’année 2018 verra une progression de leur activité sur le marché des Mice, et seulement un professionnel sur trois (3 %) pense qu’elle devrait être en recul.

Tendance observées

Autres tendances remarquées par l’étude : on note le maintien des manifestations courtes et une hausse des journées d’études, une suppression importante des activités périphériques et une forte utilisation de salles dans les entreprises, au détriment des prestataires Mice.

Les réseaux sociaux ne sont pas utilisés pour la recherche de prestataires, internet reste le principal outil de recherche de lieux de réunions. On observe également que les hôtels sont nettement moins demandés depuis cinq ans comme lieux de réunion et que les entreprises recherchent assez souvent des lieux originaux.

Pour commander l’étude sur le site de Coach Omnium, c’est ici

Prix de l’étude : 400 € HT

 


Tous les articles Actualités
Tous les articles Savoir-faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *