2016 : Coach Omnium note un recul du Mice

Réalisée par Coach Omnium, l’étude annuelle sur l’évolution de la demande en Mice en France note une baisse de l’activité.

Fondée par Mark Watkins, la société Coach Omnium est spécialisée, depuis 25 ans, dans l’élaboration d’études marketing et économiques pour le domaine du tourisme d’affaires. La société étudie chaque année l’évolution de la demande, de l’offre et des prix sur le marché des Mice. L’intérêt de ce rendez-vous annuel est, justement de pouvoir suivre, année après année, l’évolution des tendances de la consommation par les clients du tourisme d’affaires.

Demande hésitante des Mice en 2016

Dans sa 25e édition, l’étude montre une baisse dans la demande Mice en 2016 en France : 8,07 milliards d’euros de dépenses en Mice ont été noté pour les entreprises établies en France (en prenant en compte les entreprises étrangères et françaises, hors entreprises localisées à l’étranger venant en France et hors entreprises françaises organisant des  manifestations à l’international). Soit une baisse de 1,6 % par rapport à l’année 2015. L’évolution des dépenses en 2013, 2014 et 2015 a été estimée, respectivement, à +1,1 %, -5,2 % et +1,2 %.

Quoique la demande en tourisme d’affaires reste forte (les entreprises ont toujours besoin d’organiser des événements professionnels), elle est toutefois caractérisée par une irrégularité et une imprévisibilité événementielle ; des traces laissées par la crise économique passée qui a fait que les entreprises fonctionnent au jour le jour et n’anticipent plus leurs actions. En revanche, les Mice dans l’Hexagone s’avèrent plus avantageux pour les entreprises établies en France, dans la mesure où elles arrivent à gagner en temps et en distance (le déplacement vers les lieux de séminaires), une opportunité favorable pour les prestataires Mice français.

réunir étude Coach Omnium
Mark Watkins, président de Coach Omnium.

Contrairement au tourisme de loisirs qui a été profondément touché par les attentats en France, le tourisme d’affaires a pu tirer son épingle du jeu. Le président de Coach Omnium, Mark Watkins, confirme que tout comme l’année précédente, les attentats n’ont pas impacté les réunions et événements d’entreprises organisées dans toute la France, notamment à Paris et sur la Côte d’Azur. Notons bien que 89 % des entreprises expliquent ne pas avoir pris de mesures de sécurité significatives pour la tenue de leurs réunions professionnelles. 7 % ont déclaré avoir mis en place un plan Vigipirate pour les grandes manifestations. Et 4 % seulement des entreprises ont assisté à des annulations, changements de destinations et modifications de modes de transport.

La méthodologie de l’étude

Cette étude est le fruit d’une enquête qualitative et quantitative basée sur des interviews téléphoniques approfondies et ciblées réalisées en décembre 2016 et en cours d’année. Au total, 855 contacts utiles composés d’entreprises, fédérations et agences d’événementiel françaises et étrangères établies en France ont été interviewés. Ces sociétés ciblées interrogées (choisies selon un mode aléatoire) sont représentatives de la demande habituelle sur le marché des réunions professionnelles au travers de leur secteur d’activité, de leur localisation géographique et de leurs habitudes de consommation.

Tarif de l’achat de l’étude : 360 euros TTC (version électronique)

Découvrir le site de Coach Omnium 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *