La réalité Manzalab

Depuis 2010, Manzalab Group montre son habilité à répondre aux besoins d’innovation dans de nombreux secteurs en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

Depuis peu, la discrète entreprise située en plein cœur de Paris, a décidé de s’ouvrir aux médias et communiquer sur ses multiples collaborations en matière d’expérience digitale dans « l’industrie 4.0 ». Manzalab compte bien surfer sur la vague de la VR, d’en développer l’usage à un maximum de domaines et d’en faciliter l’accès afin de démocratiser son utilisation. Réunir Magazine a pu le découvrir pour vous en livrer quelques rouages.

De la conférence au meeting

Le premier intérêt suscité par Manzalab est la variété d’utilisation de la technologie mise à disposition de ses partenaires. Pour les besoins de l’article nous avons pu tester différentes applications concrètes en matière de meeting et de conférence.
A chaque nom son utilisation et le partenaire. C’est le cas de l’Accenture Lab : reliée par un casque, une personne peut se retrouver dans une salle de conférence dans laquelle se matérialise son personnage ainsi que les autres spectateurs connectés. Un conférencier apparaît devant vous introduire le thème. Il a la possibilité de projeter des images ou des vidéos sur un tableau tout aussi virtuel que lisible ou encore projeter une maquette en trois dimensions au centre de l’amphithéâtre. Le maître des lieux peut même vous déplacer d’endroit et rendre certains affichages interactifs.
D’autres applications sont possibles comme la VR interactive : en scannant un stand voire un salon entier, on peut se déplacer à volonté dans le stand scanné et reconstitué virtuellement. On peut ainsi teaser ou rejouer la scène comme si vous y étiez en incorporant un guide virtuel par exemple.
Bilan et potentiel
Déjà de nombreux groupes ont fait appel à l’expertise de Manzalab et ce quel que soit le domaine, allant du luxe à la formation en passant le transport ou le design. Ce qui frappe c’est la volonté de rendre accessible cette technologie. L’utilisation du smartphone insérable dans le casque rend la chose infiniment plus concrète et permet de diminuer le coût des équipements. On peut facilement imaginer diverses installations dans des hôtels ou clubs à travers le monde permettant d’utiliser la VR. Le seul bémol est que l’utilisation du smartphone pour générer la réalité virtuelle nécessite une bonne connexion…

Découvrir le site

Contact : Marian Haverkamp


Tous les articles Savoir-faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *