Le Paris Convention Centre ouvrira en novembre

Avec sa salle plénière et ses 44 000 m2 d’espaces d’exposition, l’équipement deviendra le plus grand centre de convention d’Europe, capable d’accueillir des manifestations de 35 000 participants.

Casque de chantier sur la tête et bottes aux pieds, Didier Kling, président de la CCI d’Ile de France, Christophe Cuvillier, président du directoire d’Unibail-Rodamco et Michel Dessolain, directeur général de Viparis, ont présenté l’état des travaux de modernisation de Paris expo Porte de Versailles. Initiée en mai 2015, la première phase s’achèvera en grande pompe le 23 novembre, avec l’inauguration du Paris Convention Centre installé dans le pavillon 7 (celui qui accueillait jusqu’à présent le salon IFTM-Top Resa, qui migre vers le Hall 1 en 2017) totalement restructuré et agrémenté d’une nouvelle façade de verre conçue par les architectes Valode & Pistre.

Avec une salle plénière d’une capacité de 5200 places assises, installée au 3ème niveau du pavillon et éclairée naturellement par le toit, associée à 44 000 m2 d’espaces d’expositions (niveau 1 et 2), l’équipement deviendra le plus grande centre de convention d’Europe et permettra notamment à Paris d’accueillir des congrès internationaux de grande taille, de 7 000 à 35 000 participants. Il viendra compléter le Palais des Congrès de la Porte Maillot (également géré par Viparis), positionné sur les manifestations de 5 000 à 10 000 visiteurs.

Michel Dessolain, Étienne Guyot, Didier Kling, André Santini, Jean Pistre, Christophe Cuvillier et Pablo Nakhlé Cerruti

Dès l’été, la seconde phase des travaux débutera pour s’achever en 2019. Elle verra la démolition des pavillons 6 et 8, qui seront remplacés par un bâtiment nouveau de l’architecte Jean Nouvel, mais aussi la construction de deux hôtels d’une capacité totale de 440 chambres, sous enseigne Novotel et Mama Shelter. Enfin, la phase 3 (de 2019 à 2024) verra le remplacement des pavillons 2 et 3 par un bâtiment conçu par Christian de Portzamparc. A noter que le projet de restructuration de Paris expo (d’un coût total de 500 M€) prévoit parallèlement la construction de la Tour Triangle, haute de 180 m2. Après de nombreux recours (et retards), le chantier pourrait démarrer en 2018 pour une livraison en 2021. Le gratte-ciel abritera notamment un hôtel 5* de 120 chambres.

Avec 7,5 millions de visiteurs par an, Paris expo Porte de Versailles est le second site payant de Paris, derrière la tour Eiffel. Sa rénovation vise à renforcer la capitale en tant que destination leader pour l’accueil des congrès et salons. Les retombées économiques directes des dix sites d’Ile de France gérés par Viparis (Bourget, Villepinte, Carrousel du Louvre…) sont estimées 1,2 milliard d’euros par an, et à plus de 5 milliards pour les retombées indirectes.

Thierry Beaurepère


Plus de 60 articles Place to be à découvrir sur Réunir Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *