Philadelphie se distingue pour le Mice

Le tourisme d’affaires à Philadelphie est en plein essor dans la ville de Pennsylvanie : année record en 2016, perspectives de croissance en 2017 et de nouvelles ouvertures hôtelières en 2018.

C’est l’une des villes d’Amérique les plus chargées d’histoires mais aussi riche de culture. « Philly », comme aiment la surnommer certains, est la 5e plus grande ville des Etats-Unis située entre New York et Washington DC. Ce n’est pas pour rien qu’on l’a nommé « le berceau historique des Etats-Unis » : elle constitue un véritable centre historique, culturel et artistique. En plus de son patrimoine exceptionnel, Philadelphie a de quoi séduire les visiteurs venus des quatre coins du monde. Si les touristes apprécient beaucoup ses différents musées, magasins de shopping, maisons typiques ou ruelles pavées, les organisateurs d’événements, eux, sont attirés par son dynamisme, ses nombreuses infrastructures et son accessibilité.

Independence Hall in Philadelphia, Pennsylvania, USA.

Le Mice en évolution croissante

Les activités Mice semblent avoir pris une place importante dans le tourisme à Philadelphie ces dernières années. 2016 était une année record pour la destination avec un taux de 33 % pour le tourisme d’affaires contre 32 % pour le loisir. Le nombre total de participants aux événements organisés en 2016 en collaboration avec le Philadelphia Convention & Visitors Bureau ((PHLCVB), s’est élevé à 670 000, tandis que les hébergements de la ville ont enregistré 612 000 nuitées correspondantes, soit une augmentation de 9,7 % par rapport à 2015.  Le tout a généré un impact économique pour Philadelphie et sa région qui a atteint les 989 millions de dollars US. Le PHLCVB a également confirmé 713 événements durant l’année 2016, soit 18,2% de plus qu’en 2015.

Ce nombre de conventions et de conférences organisées a contribué de manière significative à dynamiser l’occupation hôtelière. Cela s’est traduit par 1 062 000 nuitées générées, ce qui a conduit à un taux d’occupation record de 78 % (+1,6% vs. 2015) , à un prix moyen par chambre de 191 $ (+ 5 %) et à un revenu par chambre disponible de 149 $ (+ 6,7 %).

Ouverture de nouveaux hôtels

En 2017, les événements sont estimés à 900 millions de dollars d’impact économique pour la ville. Ils ont attiré 2,4 million de visiteurs à Philadelphie, ce qui représente un total de 3,5 milliard de nuitées et 4,8 milliards de dollars de revenus.

« Alors que nos partenaires et nous-mêmes continuons à cultiver un environnement axé sur les besoins clients, Philadelphie peut compter sur un calendrier de conventions robuste pour les années à venir » affirme Julie Coker Graham, présidente et PDG du PHLCVB.

Philadelphie ne compte pas s’arrêter là, elle ambitionne de faire mieux pour les années prochaines avec de nouvelles ouvertures hôtelières. La ville compte augmenter son parc hôtelier de 20 %  à l’horizon 2018.  Ces ouvertures incluent  le nouveau Fairfield Inn and Suites en décembre 2017, l’enseigne double W et Element Hotels de Starwood en 2018, et la nouvelle propriété au 60e étage du Comcast Innovation and Technology Center de Four Season qui offrira une vue panoramique sur tout Philadelphie en plein cœur du centre-ville.

maisons coloniales à Elfreth’s Alley

Découvrir le site du Philadelphia Convention & Visitors Bureau

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *