Team building sport et culture au Liban

Petit par sa taille, mais grand pays par son histoire et sa diversité ! Le Liban a tant à offrir en terme de paysages (villes, désert, montagnes et vignobles). Découvrez différentes activités team building et afterworks dans l’ancienne Phénicie.

Mont Liban : les joies de la glisse

Quand on pense au Liban, on ne pense pas au ski. Pourtant, c’est le seul pays du Moyen-Orient où l’on peut s’adonner aux joies de la glisse. Le massif du Mont Liban a la particularité de côtoyer la mer Méditerranée, faisant du Liban l’un des seuls endroits où on peut skier et se baigner durant la même journée. Parmi les quelques stations de ski dont dispose le pays, celle de Faraya-Mzaar est la plus connue. Située à 1h30 de la capitale, elle culmine à 1800 m sur les hauteurs de Kesrouan. C’est une des stations les mieux équipées et les plus branchées avec ses restaurants et hôtels. Et en dehors du ski, d’autres activités sont possibles: randonnée, luge, parapente, motoneige…

La forêt de Barouk, respirez à pleins poumons

Si le Cèdre est omniprésent dans le paysage urbain du Liban, il faut se hisser à près de 1500 m d’altitude pour arpenter les forêts qui l’abritent. Dans le sud-est de la chaîne du Mont Liban, se découvre la forêt de Barouk dans la réserve naturelle du Chouf, une des plus grandes du pays. Une fois sur place, vous réaliserez enfin ce qui vous a manqué à la capitale : de l’air frais et pur.

Sur plus de 500 km2, la forêt regroupe près de trois millions d’arbres, plusieurs sites naturels et historiques et une grande variété de faune et de flore. Le site est parfaitement aménagé pour les visites, excursions ou randonnées. Au contact de ces vieux cèdres de plus de 2000 ans, on sent la beauté de cette merveille naturelle.

Revivez l’histoire au Palais de Beiteddine

Pas très loin de la forêt Barouk, se dresse un joyau de l’architecture orientale dont la construction s’est étendue sur près de trente ans : le Palais de Beiteddine. Son immensité et sa grandeur ne laissent pas indifférent. Une promenade dans ce palais mauresque permet de découvrir ses somptueuses salles, ses bains, ses galeries superposées, ses patios et ses jardins. En plus de son caractère culturel et historique, le site abrite également des événements de grande ampleur ou des réceptions officielles. En été, il devient la résidence des présidents de la république libanaise.

La vieille Byblos…

S’il est un petit plaisir qu’il ne faut pas manquer, c’est celui de savourer un bon mezzé libanais en admirant les pêcheurs partir et rentrer du port de Byblos. A environ quarante kilomètres au nord de Beyrouth, cette ville côtière s’étend sur le front de mer tout en étant au pied d’un promontoire montagneux.

Croisement de nombreuses civilisations, Byblos abrite plusieurs sites historiques aux architectures très diverses. C’est une des plus anciennes cités mythiques de Phénicie et l’un des rares sites habités de façon continue depuis l’époque de leur fondation. Les ruines racontent plus de 2000 ans d’histoire. Une fois sur place, on y découvre colonnes romaines, murailles phéniciennes, fortifications perses, citadelle croisée et l’élément incontournable du site : les tombes des rois de Byblos. Déambulez également avec vos équipes dans les ruelles du souk, entre mosquée et églises et ne manquez pas la visite du musée pour tout savoir sur l’alphabet phénicien.

Entre Tyr et Saida

Une visite de Tyr et de Saida est un voyage à la découverte d’un passé glorieux. Ces deux anciennes villes au sud du Liban témoignent de milliers d’années d’histoire. Anciennement appelée Sidon, Saida se trouve à une quarantaine de kilomètres de Beyrouth. Elle est un centre commercial très actif sans pour autant perdre son aspect de ville côtière traditionnelle. Un des joyaux de cette ville : son souk. Les rues principales sont bordées de boutiques atypiques et modernes où s’accumulent toutes sortes de marchandises et de pâtisseries. On peut flâner dans les vieux quartiers au charme médiéval, déambuler dans les ruelles ou s’enfoncer dans les mini-tunnels.

Et pour compléter cette balade historique, direction Tyr située à environ quarante minutes de Saida. Cité antique florissante, la ville retrace les vestiges de l’époque romaine et offre aux visiteurs de nombreuses façons de la découvrir. Des sites archéologiques en friche à l’authentique port de pêche en passant par les vieux quartiers, vous n’aurez pas fini d’en apprécier l’art de vivre et la tranquillité. Ne manquez pas de visiter l’hippodrome, la nécropole ou les thermes romains ou de découvrir l’arc de triomphe monumental.

Plus d’infos sur le Liban et ses lieux dédiés au Mice dans notre article précédent.

Découvrez le Liban en vidéo

 

 

 

 


Plus de 100 articles International à découvrir sur Réunir Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *