Collection Philippe Austruy 2022 Expositions temporaires du 1er avril au 1er novembre 2022

Un instant culturel à partager

La Collection Philippe Austruy

Après l’acquisition de la Commanderie de Peyrassol en 2001, Philippe Austruy, amateur d’art et passionné de vin, entreprend d’installer des sculptures parmi les vignes et invite des artistes à concevoir des œuvres spécialement pour le domaine. Au fil des années, la collection s’enrichit au gré des acquisitions et des invitations. Des sculptures se déploient au milieu des vignes, des sous-bois et au cœur du village de la Commanderie pour vous offrir une balade inédite et inspirante. D’autres se laissent découvrir dans des espaces intérieurs dédiés et entièrement repensés pour mieux les mettre en valeur. Des expositions temporaires créent l’actualité chaque année et inscrivent Peyrassol dans le paysage culturel français.

La Collection Philippe Austruy propose un aperçu exaltant de l’art des dernières décennies — du Nouveau Réalisme des années 1950 aux créations les plus récentes, en passant par les courants postmodernistes de la fin du XXe siècle.

Michelangelo PISTOLETTO « La mise à nu de la société »

L’exposition Messanudo (mise à nu) de Michelangelo Pistoletto, figure majeure de l’Arte Povera, est un regard sur la société actuelle où règne le chacun pour soi. L’artiste procède à une « mise à nu » au sens propre de ses contemporains afin de les dépouiller de leur égoïsme, révélant à quel point la pandémie continue de nous isoler. Chaque tableau appelle le regardeur, à travers son reflet, à réactiver la mémoire de cette communion humaine.

« Face au temps. Regards croisés sur les collections Philippe Austruy et De Jonckheere »

L’exposition Face au temps rassemble une quarantaine d’œuvres, issues de deux grandes collections privées – spécialisées dans l’art contemporain pour l’une et l’art flamand pour l’autre (XV au XVIIe siècle) –, dans le Centre d’Art de La Commanderie de Peyrassol. Un regard sensible et curieux porté sur des conceptions de l’art différentes, des traditions visuelles hétérogènes, des « être-au-monde » singuliers et des mœurs plurielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *